Rechercher
  • Banque Alimentaire UdeM

Qui dit nouvelle session dit nouvelles bonnes habitudes

On y est, c’est la rentrée. Après je l’espère de belles vacances loin de Jean Brillant et de la bibliothèque, l’heure est à la reprise. Comme chaque début de session, la clé est de repartir sur des bases solides. Quoi de mieux pour se relancer dans les cours qu’une bonne routine alimentaire histoire de palier aux petits écarts de l’été ? J'admet, dit comme ça c'est pas très fun mais manger c'est quand même la base, et encore plus dans une vie étudiante. Pas le temps, pas d'argent, pas d'idée, pas envie... il existe mille et une raisons pour ne pas cuisiner. Alors ce début de session est la période idéale pour changer ça et partir du bon pied. Suivez le guide !


Dans un premier temps, la préparation des repas pour la semaine est une première (très) bonne habitude. On prépare des plats en grandes quantités pour en avoir pour plusieurs repas. Ici, pas besoin de cuire 3 kg de pâtes pour la semaine on s'entend mais savoir qu'on a des restes dans le frigidaire pour les soirs où le rapport du lendemain n'attend pas, c'est toujours nice. D'ailleurs dans un prochain article on parlera de comment pimper des restes. Grâce à cette première habitude, pas besoin de cuisiner chaque soir, des boîtes de conservation pour 1 ou 2 repas supplémentaires et le tour est joué !



Au niveau du lunch, pas besoin d’un repas de roi. Pensez simplement à intégrer des légumes, fruits, féculents et protéines pour tenir jusqu’ au soir. Faites-vous plaisir et variez selon vos envies. Encore une fois, même si cela peut paraître complexe, ce n'est au fond qu'une question d'habitude ! D'ailleurs pour faire réchauffer vos lunchs sans devoir faire la file, essayez dans les cafés étudiants de Jean Brillant par exemple. Il y a souvent moins de monde et en prime des places pour s'asseoir.

Même si on trouve de nombreuses possibilités de restauration sur le campus, cela revient forcément moins cher de faire vos propres repas que de les acheter. Pour en savoir plus et faire le plein de recettes, découvrez le guide "Viens manger ! "rédigé par le département en nutrition de l’Udem. Il regorge de bons plans malins pour manger sain à petits prix.

Pour rester dans le « manger sain et malin », il vaut mieux privilégier les aliments les moins transformés possibles qui ne contiennent pas d’additifs ou de conservateurs. En plus d’être plus sucrés, plus salés et plus gras, ces aliments sont souvent plus chers sur le long terme. Encore une bonne raison de cuisiner non ?


D’ailleurs, il existe « la popote étudiante » qui est un regroupement étudiant qui organise des activités de cuisines collectives avec à chaque fois une spécialité d’un pays différent. Ainsi c’est un bon moyen d’apprendre à cuisiner des repas simples et peu onéreux tout en rencontrant du monde et partager sa culture.


Voilà pour ce premier article de la session, n’hésitez pas à donner votre avis et posez des questions ! A bientôt


Mélanie





Merci à nos partenaires !

Image1.png

© 2020 Banque Alimentaire de l'UdeM

www.baudem.ca

Banque Alimentaire de l'UdeM

Action Humanitaire et Communautaire

3200 Jean Brillant, B-2375

H3T 1N8, Montréal, QC

 

Lieu de la distribution:

3200 Jean Brillant, 2e étage

Cafétéria Local Local, partie Nord

H3T 1N8, Montréal, QC

Nous suivre :

logotype.png

Nous contacter :

note.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now